Balade dans le Roumois

La sortie a débuté à Berville en Roumois.

Nous partîmes treize enthousiasmés par les chemins boisés. Ce fut un festival de couleurs automnales sur le plateau du Roumois où le roux fut roi. Le soleil était au rendez-vous (mais pas le roi).

Jpeg

Nous prîmes des chemins que seuls des initiés comme Stéphane connaissent : des singles (sentiers) à travers les pentes boisées de feuillus (en feu) et de résineux qui nous ont conduit au château de Monfort sur Risle. Notre guide historique et spirituel nous conduisit dans les douves, le donjon et le tertre du diable alias la butte qui sonne (sous laquelle Belzébuth attend la pleine Lune pour sortir effrayer les donzelles locales, à ne pas confondre avec la butte apaisée). Benoit (le damoiseau) et Paco ont descendu un petit mur de la mort les doigts dans le nez.

Jpeg

Il n’y a pas eu de côtes mortelles mais des successions de «  petites choses » qui, au bout de 40 km, ont commencé à fatiguer quelques cuisses (c’est pas mon fort les côtes ?), mais la boue avait (presque) séché, les chasseurs ont été gentils, les paysages variés, des anecdotes (comme la garçonnière de Fabius qui a changé de maîtresse, le garage fantastique du patron des lampes Berger, le chemin des amoureux, la tombe bizarre aux 2 bras enlacés…).

Jpeg             Jpeg

 

Vous ajoutez les beaux rayons de soleil sur les feuilles encore rouges et ça vous donne une sortie très réussie.

 

Jpeg

Par-dessus le marché, une belle tarte à l’arrivée concoctée par Benoit (Canler) fut la cerise sur le gâteau aux pommes !

Jpeg

Merci au meneur (Steph) et au Saint Bernard Jean Pierre qui a su réconforter les brebis fatiguées et les remettre dans le droit chemin tout au long de la sortie. C’était rudement bien organisé !

Signé : Philippe le Hardi.

Comment

  1. Benoit

    Lors de cETTE BELLE RANDO, JE ME SUIS DEMANDé LA SIGNIFICATION DU « CHEMIN DU VERT GALANT »; vOILà LA DEFINITION DANS WIKIPEDIA: Vert galant est une expression littéraire qui désigne un homme entreprenant malgré son âge. Serait ce une déifinition pour Philippe le hardi ?

    Photo de la tombe des amoureux de theillement: http://aphrael.centerblog.net/6575298-les-amoureux-de-le-theillement-

leave a comment

You must be logged in to post a comment.