Boucles de Hollange 2012

Suite à l’AG 2012, nous (David, Olivier, Christophe L, Philippe et moi même) sommes partis dès le lendemain matin en direction de Bastogne en Belgique pour participer aux boucles de Hollange.

 voiture

Après un arrêt repas à Namurs, où la fête de la Wallonie montait progressivement en puissance sonore et en degré d’alcool, nous avons découvert Bastogne qui est une petite ville des Ardennes Belges. Le centre ville était animé en ce samedi après midi où quelques courses nous ont occupées (« cling-cling »…). A part, l’épisode de la 2ème guerre mondiale, cette ville ne propose pas grand chose d’autre à découvrir culturellement. Alors, on s’est replié sur la découverte des produits du terroir (la Chouffe, la Corne, L’Airborne, la Charles Quint, la blanche fruitée, la bière flambée…). Cela nous a permis de participer de + ou – prêt à l’enterrement d’une vie de jeune fille Belge!

fête

Avec la fatigue accumulée (semaine de boulot, AG, voyage, produits du terroir…), on n’a pas tardé à aller se coucher dans notre mobil home du camping de Bastogne en sachant que la journée du lendemain risquait d’être rude.

Au petit matin, petit déjeuner frugal, repli du mobil home et départ vers Hollange…

Visiblement l’organisation (association villageoise) est bien rodée avec un accueil clair.

images

Le départ libre de 7h30 à 11h00 a permis de ne jamais être dans les bouchons. On commence rapidement par une ascension où d’entrée Philippe et Olivier choisissent le mode pédale douce.

On traverse quelques bois façon « forêt noire » avec des singles tracés dans de l’humus d’une incroyable épaisseur.

 forêt

Des photographes pros immortalisent notre passage sur cette terre Belge: http://www.sportograf.com/fr/shop/event/1720 (N° de dossard: 52, 61,62 ,63 et 64).
Le parcours s’avère très roulant avec du dénivelé (1500 m pour le 65 km et 2000 pour le 82). Les paysages sont magnifiques avec les nappes de brouillard au petit matin sur les fonds de vallée, les pentes des Ardennes et les vallées telles que la Haute-Sûre.

david

Le balisage sans rubalise mais avec de la chaux au sol est impeccable et il nous emmène jusqu’au Duché du Luxembourg. De temps en temps des descentes vertigineuses ou hyper rapides se présentent. Des zones bien grasses nous surprennent, un passage de gué nous transforme en sous marin et quelques bons petits pétards chauffent les cuisses en alternance avec des montées régulières. Les ravitos sont repartis de façon « mathématiques », annoncés au km prêt et ils sont super bien fournies. La fin du parcours est usante et c’est assez fatigué que l’on arrive sur la descente finale bien technique juste au-dessus de l’accueil.

Il ne reste plus qu’à récupérer à l’aide de sandwich saucisse et le l’Orval, recommandée après l’effort par tous les Belges :

bière

On fait figure un peu de curiosité: des Français si lointain, ici! On discute pas mal avec les organisateurs, les participant(e)s. J’insiste sur ce point, car c’est clair que le VTT est dans une autre dimension par là bas: on s’est fait doublé par un paquet de missiles, on a vu bcp de 29″ et de filles sur le VTT.

Il ne reste plus qu’à prendre une bonne douche, s’assurer de l’arrivée de David, recharger la voiture et rentrer…

J’espère que cela vous a donné envie de venir la prochaine fois car en plus on avait le soleil!!!

Si vous voulez voir nos photos persos (certaines sont à venir ou ne viendront jamais: confidentielles), c’est sur :

http://www.ipernity.com/doc/vttrouen/album/285632/show

Pas de commentaire

leave a comment

You must be logged in to post a comment.